Il y a des plats incontournables , ceux qui résistent aux Pizzas surgelées et au riz en sachet . Le plat qui fait frémir la moustache du facteur quand il dépose le joli paquet . Celui qui a traversé les générations , et qu’on maitrise aussi bien que grand-maman et maman , ce qui est assez rare pour être relevé (mais si , nous avons toutes le complexe du plat parfait de maman qu’on rate à tout les coups) . Dans la série “ il caille faut réchauffer les troupes “ , j’ai nommé le POT AU FEU .

pot au feu Et avec le petit cube magique qui donne bon gout au bouillon et même que la boite elle est trop jolie !

P1070014-1

L’odeur qui s’échappe de la marmite géante me chatouille délicatement la narine , mes papilles anticipent le bol de bouillon pris debout contre la cuisinière , le bol fumant entre les mains . C’est ma Madeleine de Proust , ce bol , c’était celle de ma grand-mère et c’est toujours celle de ma mère . Trois générations avec la même manie ...

Dîtes moi quelle est votre Madeleine , le petit truc rien qu’à vous , à la cuisine , qui vous enveloppe de douceur .