Les voyages forment la jeunesse ( et la conserve vu mon âge mental ) mais ils forment aussi le palais .

Mais non , pas celui du prince charmant oxygéné ! Plutôt celui qui me fait parcourir 250 kms pour déguster des fruits de mer au milieu des vignes , dans le pays qui a vu naître ma maman . Celui qui me fait tremper le pain dans l’huile d’olive , celui qui me fait me renverser sur ma chaise en soupirant d’aise tel un vieux notable de Brel .

Le palais , le ventre quoi !

P1100090   P1100049

Banon et pain de campagne , un mariage de vip .

P1100253   P1090850

Le luxe d’un apéritif les pieds dans l’eau grâce à la gentillesse d’un jardinier matinal .

P1100258   P1100271

Le mistral qui soufflait ce soir là s’est fait le complice des rires qui ont résonné tard dans la nuit .

P1100523   P1100508

L’incroyable plateau de fruit de mer à quelques kilomètres du Pont du Gard , au milieu des vignes , le soleil couchant pour illuminer les sourires complices des amis .

P1090773    P1090774

Mais que valent les étoiles du Michelin devant tant de générosité ? Cette table est confidentielle , on y voit attabler des gens entiers , libres , passionnés , rieurs ou inquiets , mais toujours vrais .

P1090785

A vous tous , sans qui ces agapes auraient été bien fades .