De longues journées viennent de s’écouler , j’étais peu présente , car j’étais désorientée : mon troisième œil était en réparation .Cela peut paraitre dérisoire mais les photos sont essentielles dans ma vie . Je regarde toujours de façon séquentielle ce qui m’entoure , et je “ photographie “ inconsciemment la vie quotidienne . Bref , j’étais paumée !

Et puis …. et puis des voix aimées , au doux accent , se sont fait entendre . Elles n’avaient pas résonné depuis tant d’années . Des vies qui continuent , des enfants qui naissent , des départs bien sûr , mais du bonheur de savoir que je suis toujours là , dans un coin de leur cœur . Avec des promesses de passer la frontière , de se serrer fort et de partager encore le caldo verde et les points de crochet .

Il a fallu beaucoup d’occupation pour contrebalancer le trop plein d’émotion .

spéculos 006

Des spéculos dévorés grâce à la préparation de Lau .

spéculos 015

Une applique Art déco , amputée de son verre , a retrouvé une seconde jeunesse avec sa boule dénichée chez le brocanteur d’à coté .

spéculos 017

Une babiole dorée mais au joli verre bombé est tombée dans le pot noir pour un esprit  XVIII .

J’ai beaucoup chiné durant tout ce temps , vous aurez droit aux photos … pour changer !